Sani Yaya : « la titrisation reste indispensable » dans le financement des économies africaines

Publié le vendredi, 17 novembre 2023 17:20

500--333

(Togo Officiel) - Le ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya, a présidé le jeudi 16 novembre, au deuxième et dernier jour du Sommet de l’industrie financière africaine (AFIS 2023), un forum sur la titrisation en zone Uemoa et en Afrique. Cette activité parallèle réunissait notamment d’éminentes personnalités (Sergio Pimenta, Serge Ekué, Edoh Amenounve, Aliou Maïga, entre autres), autour de la question de la promotion de la titrisation comme instrument de financement alternatif et complémentaire de l’économie.

Dans sa keynote, le ministre a notamment rappelé que le recours à cet instrument de financement était indispensable pour le soutien aux économies du continent, qu’il s’agisse des entreprises, des institutions financières ou des projets structurants des Etats.

D’ailleurs, le Togo, qui a réalisé en 2016 sa première opération de titrisation pour un montant de 150 milliards FCFA sur une maturité de 10 ans, reste l’un des pionniers dans la sous-région, aux côtés de la Côte d’Ivoire et du Sénégal.

A ce jour, l’on estime à environ 15.000 milliards FCFA, le potentiel du marché continental.

Pour rappel, la titrisation permet aux institutions financières, aux entreprises et aux Etats de mobiliser des capitaux en transformant leurs actifs peu liquides, tels que des prêts hypothécaires, des créances commerciales ou des actifs immobiliers, en titres négociables sur les marchés financiers.

Actualités
Publié le 24 Mai 2024
Partager sur :