Coronavirus : le gouvernement réagit contre la spéculation des produits et promet des sanctions

Publié le dimanche, 22 mars 2020 09:55

500--332

(Togo Officiel) - Dans un communiqué publié ce samedi, le gouvernement a réagi face à la situation de spéculation observée depuis de nombreux jours sur les marchés.

« Il a été donné de constater en cette période de pandémie du Coronavirus (COVID-19), que certains opérateurs économiques se livrent à la spéculation sur les prix des produits de première nécessité ou refusent parfois de vendre certains articles », indique la note. Sont notamment concernés le lait, le riz, la farine de blé, les huiles végétales, les concentrés de tomate, le sucre, les pâtes alimentaires, le gel hydroalcoolique ou encore les masques et gants de protection.

« Ces pratiques, qui créent des pénuries artificielles sur les marchés, sont contraires aux dispositions de la Loi sur la concurrence au Togo », précise l’exécutif. Aussi, des descentes et contrôles inopinés des inspecteurs de commerce, des agents de santé et des forces de l’ordre seront-ils menés sur l’ensemble du territoire à compter de ce jour, informe le gouvernement qui en appelle également « à la conscience de tous pour le respect de ces dispositions en ces périodes difficiles ». Les contrevenants seront « sévèrement punis conformément aux lois en vigueur », ajoute la note.

Par ailleurs, les détenteurs de supermarchés, superettes, boutiques et officines sont invités au respect strict des mesures barrières, notamment la distance sécuritaire, le lavage des mains, la limitation du nombre de clients et le contrôle de température à l’entrée.

Pour rappel, 16 cas confirmés ont été détectés au Togo, d’après la dernière mise à jour effectuée le 21 mars.     

Actualités
Publié le 31 Mai 2020
Partager sur :
Publié le 30 Mai 2020
Partager sur :