Une plateforme d’OSC de la CEDEAO se penche sur la situation politique au Togo

Publié le lundi, 09 octobre 2017 15:19

500--329

(Togo Officiel) - Après une mission d’observation dépêchée au Togo du 14 septembre au 8 octobre derniers, et en marge de l’atelier régional sur le contrôle de l’action publique et le suivi des Objectifs de développement durable dans l’espace CEDEAO, tenu à Lomé, la Plateforme des réseaux Social Watch d’Afrique de l’Ouest (SWAO) a émis des recommandations sur la situation sociopolitique qui prévaut au Togo.

Le processus de réforme constitutionnelle qui divise le gouvernement et l’opposition a motivé cette sortie.

Les OSC de la CEDEAO ont notamment rencontré les premiers responsables du pays, des membres du gouvernement, les responsables de partis politiques de l’opposition et du parti au pouvoir, les OSC togolaises, les institutions de la République et la communauté internationale, pour recueillir leurs avis et procédé à une analyse.

Au terme de celle-ci, la mission de la SWAO en est arrivée à la conclusion que l’organisation d’un référendum est le moyen le plus approprié de mener à bien le processus de réforme constitutionnelle au Togo.

Un dialogue entre les acteurs de la sphère sociopolitique, sous le regard avisé d’une mission diplomatique portant le sceau de la CEDEAO, constitue une autre suggestion des OSC sous régionale.

Afin de porter leurs recommandations à l’échelle de la CEDEAO, un forum citoyen de haut niveau sur la paix et la démocratie, placé sous le parrainage de SEM Faure Essozimna Gnassingbé, président en exercice de l’espace communautaire est en cours de préparation et se tiendra à Lomé, apprend-on des responsables de la SWAO.

Actualités
La suite de l'actualité