PDC+ : la phase d’extension des transferts monétaires touchera 120 000 ménages dans les cinq régions du pays

Publié le mercredi, 17 janvier 2018 13:18

500--300

(Togo Officiel) - Mis en place par le gouvernement togolais avec l’appui de la Banque Mondiale, dans le cadre du Projet de développement communautaire et des filets sociaux (PDC+), les transferts monétaires ont démarré avec une phase pilote dans les régions des Savanes et de la Kara.

A l’heure du bilan, en vue de son extension, le projet est crédité de résultats plus que satisfaisants. Alors qu’il devait bénéficier à 21 500 ménages, finalement près 30 000 femmes ou tutrices ont reçu quotidiennement 5000 FCFA pour améliorer la nutrition de leurs enfants (0 à 5 ans) et accéder plus aisément aux soins de santé.

Les résultats ne se sont pas fait attendre : augmentation du poids à la naissance des enfants, augmentation du taux de déclaration des naissances, augmentation du taux d’accouchement dans les centres de santé.

Le gouvernement, au vu de ces résultats, souhaite étendre le projet aux cinq régions du pays afin de contribuer à l’éradication de la pauvreté. L’annonce a été faite par le Chef de l’Etat SEM Faure Gnassingbé dans son adresse à la nation du 03 janvier dernier.

Les ménages bénéficiaires des « transferts monétaires » seront portés à 120 000 sur trois ans. Le projet prendra désormais en compte, non seulement les enfants de 0 à 5 ans malnutris ou les femmes enceintes, mais tous les ménages considérés comme pauvres. Un registre social unique en cours d’élaboration, permettra d’identifier les caractéristiques des ménages pauvres qui bénéficieront des transferts monétaires sur toute l’étendue du territoire national.

Actualités
Publié le 29 Oct 2020
Partager sur :
Publié le 29 Oct 2020
Partager sur :
Publié le 29 Oct 2020
Partager sur :
Publié le 29 Oct 2020
Partager sur :
Publié le 28 Oct 2020
Partager sur :
Publié le 28 Oct 2020
Partager sur :
Publié le 28 Oct 2020
Partager sur :