Actualités

Le Conseil Paix et Sécurité de l’UA condamne l’attaque contre les migrants en Libye et annonce une enquête

Publié le lundi, 08 juillet 2019 15:00

500--380

(Togo Officiel) - Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine, présidé depuis moins d’une semaine par le Togo, s’est prononcé sur un des sujets qui animent l’actualité continentale du début de mois.

L’organe a en effet condamné « de la manière la plus ferme possible », les auteurs de l’attaque sauvage, perpétrée le 03 juillet dernier contre les migrants du centre de détention de Tajoura, près de Tripoli en Libye, qui s’est soldée par un bilan de 53 morts et des centaines de blessés graves.

Le comité dirigé par le ministre des affaires étrangères Robert Dussey, en qualité de Président durant le mandat du Togo, a annoncé qu’une enquête indépendante serait ouverte dans les plus brefs délais « avec la participation de la Commission africaine des droits de l’homme et des peuples (CADHP), en vue d’établir les faits de l’attaque et de formuler des recommandations sur les mesures pratiques pour assurer la dignité, le bien-être, la sûreté et la sécurité des migrants ».

Les résultats de cette enquête devront être soumis « au plus tard avant le 30 septembre 2019 ».

Le CPS s’est également penché plus globalement sur la situation dans le pays et « exigé des factions belligérantes un arrêt immédiat des hostilités », un respect du cessez-le-feu permanent et la réouverture d’un « véritable dialogue national ».

 

Actualités
La suite de l'actualité