Protection de la couche d’ozone : ces progrès du Togo

Publié le lundi, 21 septembre 2020 08:58

500--338

(Togo Officiel) - Au Togo, la protection de la couche d’ozone et la préservation du climat est l’un des fondamentaux de la politique environnementale du gouvernement.

Le pays, Etat Partie depuis 1991 au Protocole de Montréal sur la question, a dans ce sens mis en place un plan de gestion et d’élimination des hydrochlorofluorocarbones (HCFC), substances particulièrement nocives pour la couche d’ozone.

Ainsi, depuis son engagement en 2013 pour la réduction de l’utilisation du réfrigérant R-22 (gaz encore appelé ‘Fréon 22’ dans le domaine de la climatisation), le gouvernement est parvenu en quelques années à matérialiser ses efforts. De 2013 à 2019, le pays a ainsi réussi à réduire de 30% ses importations de ce réfrigérant.

Dans le même temps, des centres de formation technique d’équipements ont été mis à la disposition des techniciens de froid, de même que des dotations en kits de divers appareils de mesure.

« Des défis subsistent et nous devons œuvrer efficacement à éliminer toutes ces substances qui appauvrissent la couche d’ozone, parce qu’il en est de notre responsabilité », a déclaré le ministre en charge de l’environnement David Oladokoun il y a quelques jours, à l’occasion de la journée internationale de la protection de la couche d’ozone.

Le responsable a particulièrement exhorté les frigoristes et importateurs de réfrigérants, à redoubler d’efforts afin que ces efforts du Togo se pérennisent.  

Actualités
Publié le 22 Oct 2020
Partager sur :
Publié le 21 Oct 2020
Partager sur :
Publié le 21 Oct 2020
Partager sur :
Publié le 20 Oct 2020
Partager sur :
Publié le 20 Oct 2020
Partager sur :
Publié le 20 Oct 2020
Partager sur :
Publié le 20 Oct 2020
Partager sur :
Publié le 19 Oct 2020
Partager sur :