Côte d’Ivoire: Orange gèle le déploiement de sa fibre optique à Abidjan, après de nouvelles attaques sur son réseau

Publié le mardi, 12 juin 2018 17:55

500--333

(Togo Officiel) - Après l’incendie « criminel » qui a détruit son centre technique d’Abidjan le 30 avril 2018 et entraîner une forte perturbation de ses services télécoms pendant une vingtaine de jours,  l’opérateur de téléphonie mobile, Orange Côte d’Ivoire, a dénoncé de nouveaux actes de sabotage de son réseau. Entre le 31 mai et le 9 avril 2018, la compagnie indique qu’elle a été victime plus de sept fois, d’actes de vandalisme sur son infrastructure de fibre optique urbaine.  Des câbles ont été sectionnés et divers autres matériels électroniques emportés dans plusieurs stations techniques d’Abidjan.

Ces attaques ont entraîné une interruption du service Internet à haut débit à domicile chez de nombreux clients. Face à cette situation qui met à mal ses investissements, la société télécoms a décidé d’interrompre le déploiement de la fibre optique dans la capitale. D’après Orange Côte d’Ivoire, ce serait contre-productif  de continuer à dépenser  des millions FCfa pour bâtir un réseau sans savoir qui l’attaque et pourquoi, et d’investir à nouveau pour  réparer les dégâts résultants de ces attaques.  

Dans un communiqué, le directeur général d’Orange Côte d’Ivoire,  Mamadou Bamba (photo), a sollicité l’aide des autorités ivoiriennes et des populations pour mettre un terme à ces attaques qui nuisent aux investissements de l’entreprise, mais qui portent surtout atteinte à l’amélioration de l’accès des consommateurs aux services télécoms de qualité. Le patron d’Orange Côte d’Ivoire a révélé qu’une plainte a déjà été déposée auprès du Procureur de la République pour que les responsables répondent de leurs actes devant la justice. 

Actualités
La suite de l'actualité