Baisse du trafic passager à l’aéroport de Lomé, sous l’effet du Covid-19

Publié le samedi, 14 août 2021 08:51

500--333

(Togo Officiel) - En hausse ces dernières années depuis la modernisation des infrastructures, le trafic passager a connu un coup d’arrêt significatif en 2020 à l’Aéroport International Gnassingbé Eyadema (AIGE) de Lomé. Le nombre de passagers enregistrés sur la plateforme s’est établi à 459 961, contre 916 659 en 2019. 

Cette baisse d’environ 50%, comme le révèlent les chiffres du ministère des transports, s’explique essentiellement par la pandémie de Covid-19 qui a cloué pendant de long mois les avions au sol, partout dans le monde (-60% pour le transport aérien mondial).

En effet, peu après la détection du premier cas de coronavirus sur le sol togolais (février 2020), le Gouvernement avait décidé entre autres mesures, de la fermeture des frontières aériennes nationales en mars, et donc de la suspension des vols. Les activités n’ont repris progressivement qu’en août avec la réouverture officielle des frontières.

En dépit de cette contre-performance, l’Aéroport de Lomé a tout de même été classé dans le Top 10 continental des plateformes ayant le plus de volume intra-africain de passagers, par l'Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA).

Pour rappel, l’AIGE, qui dispose aujourd’hui d’une capacité d’accueil annuelle d’environ 2 millions de passagers, envisage de doubler ses performances ces prochaines années, dans la lignée des ambitions gouvernementales. 10 compagnies y assurent actuellement la desserte régulière, avec en moyenne 130 vols hebdomadaires. 

Lire aussi

L’Aéroport de Lomé, nettement plus rentable que prévu en 2019

Actualités
Publié le 24 Mai 2024
Partager sur :