Le Togo veut tirer un trait sur le paludisme

Publié le lundi, 26 avril 2021 09:32

500--333

(Togo Officiel) - Au Togo, “le test rapide et les médicaments de lutte contre le paludisme simple ou grave sont gratuits dans tous les centres de santé”, a rappelé dimanche le ministère de la santé, à la faveur de la Journée Mondiale de la lutte contre la maladie, célébrée chaque 25 avril.

Cette mesure, actée il y a trois ans, est l’un des éléments forts du dispositif mis en place par le Gouvernement et ses partenaires, pour venir à bout du paludisme à l’horizon 2023. En amont, de vastes campagnes de sensibilisation et de distribution de moustiquaires imprégnées sont régulièrement organisées depuis plusieurs années, ce qui a valu au pays d’être honoré à l’international.

Les résultats sont pour l’heure significatifs : “L’incidence du paludisme a régressé de plus de 25% entre 2015 et 2018 et la mortalité a régressé de 8% sur la même période. La mortalité spécifique due au paludisme est passée de 0,3‰ en 2011 à 0,12‰ en 2018. La létalité, quant à elle, est passée de 3,1% en 2011 à 2,4% en 2018 chez les adultes et de 6,5% à 3,5% chez les enfants de moins de 5 ans sur la même période”, révélait le dernier rapport mondial sur le Paludisme au Togo.

Alors que les recherches médicales semblent progresser dans le monde avec l’annonce récente d’un potentiel vaccin efficace à 77%, le Togo comme tous les autres pays touchés par cette maladie qui cause annuellement 400 000 décès, a un objectif précis : “Zéro Palu, Zéro Décès”, et tirer un trait définitif dessus.

Actualités
Publié le 16 Jui 2021
Partager sur :