200 chefs d’entreprises encouragés à la création de « comité de sécurité et de travail » au sein de leurs entreprises

Publié le mardi, 28 août 2018 17:37

500--356

(Togo Officiel) - Au Togo, la mise en place d’un comité de sécurité et santé au travail est une obligation légale prescrite par le Code du Travail dans son article 174. Selon cet article, toute entreprise d’au moins 25 salariés, a le devoir de disposer dudit comité et qu’il soit surtout fonctionnel pour pouvoir faire une évaluation conséquente des risques dans toute l’entreprise. C’est autour de cet impératif que la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a réuni lundi 27 août 2018 à Lomé, 200 chefs d’entreprises togolaises autour d’un atelier de sensibilisation.

Placée sous le thème « Démarches, prévention et productivité pour un développement durable », la rencontre vise à sensibiliser les dirigeants d’entreprises sur la nécessité de la création de ce comité qui constitue « l’organe indiqué au sein duquel on discute des questions de la sécurité du travailleur », comme l’a précisé Richard Kodjo Ahadji, le Directeur des Prestations à la CNSS.  

L’autre objectif poursuivi par l’institution en charge de la protection sociale au Togo, est, selon les mots de Tchilabalo Pilante, représentant de la Directrice Générale, « d’amener les partenaires sociaux à prendre conscience de leurs obligations en matière de sécurité et de santé au travail ».

Les comités qui seront mis en place dans chaque entreprise, espère la CNSS, veilleront au quotidien à l’amélioration des conditions de travail des employés pour une productivité saine et un développement durable. 

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale est, depuis 1973, l’établissement en charge de la protection des travailleurs au Togo. Elle est dirigée actuellement par Ingrid Awade. 

Actualités
Publié le 19 Juil 2024
Partager sur :