Le 1er mai célébré au Togo sur fond de crise liée au Covid-19

Publié le samedi, 02 mai 2020 15:21

500--350

(Togo Officiel) - Le Togo a commémoré ce vendredi, comme presque tous les pays du monde, la journée du 1er mai, dédiée à la fête du travail.

Et comme pour la Fête Nationale quelques jours plus tôt, pas de célébrations grandioses, de manifestations ou de défilés, pandémie du Covid-19 oblige. En lieu et place, une cérémonie symbolique et sobre présidée par le ministre chargé du travail Gilbert Bawara, et à laquelle ont participé les partenaires sociaux et les représentants des centrales syndicales.

Le ministre a une nouvelle fois exprimé la reconnaissance du gouvernement aux travailleurs du secteur de la santé, en première ligne depuis la survenue de la maladie au Togo, et a salué leur engagement et leur détermination dans cette lutte. Gilbert Bawara a également salué les efforts collectifs menés, particulièrement par les centrales ces derniers mois : « Si beaucoup de progrès, notamment sociaux ont pu être enregistrés, c’est grâce au dialogue, à la concertation que nous avons su collectivement maintenir. Alors que les temps sont aujourd’hui encore plus difficiles, c’est le moment d’intensifier la volonté d’écoute, de dialogue et de compréhension mutuelle », a-t-il déclaré.

Les échanges ont, dans ce sens, porté sur le renforcement et la poursuite de la stratégie de lutte contre la maladie, tout en prenant en compte la nécessité de garantir les salaires aux travailleurs évoluant dans le privé, et un renforcement de l’assistance aux personnes vulnérables. Le Patronat a de nouveau appelé au renforcement de la solidarité nationale, afin de sortir vainqueur de cette épreuve.

Il est à souligner par ailleurs que les centrales syndicales ont remis au Gouvernement leur traditionnel Cahier de doléances.

Lire aussi:

Le Patronat propose des mesures pour relancer l’économie

Actualités
Publié le 19 Juil 2024
Partager sur :