Le géant américain de la distribution de produits alimentaires bio, Whole Food Market jette son dévolu sur le Togo

Publié le vendredi, 03 août 2018 12:42

500--381

(Togo Officiel) - Don J. Clark, Vice-président du géant américain de la distribution de produits alimentaires bio Whole Food Market, désormais sous contrôle d’Amazon, a été reçu le jeudi 2 août par le Premier ministre Komi Selom Klassou.

Accompagné de l’ambassadeur des Etats-Unis, David Gilmour et du Togolais Olow-n’djo Tchala, PDG de l’ONG Alafia, le n°2 de l’enseigne américaine basée à Austin dans le Texas est allé rendre compte de son séjour au Chef du gouvernement togolais.

Les échanges ont tourné principalement autour de l’intérêt pour le Togo, de la compagnie qui disposent de près de 500 supermarchés dans le monde. Cet appétit pour le marché togolais motive ce séjour qui aura permis au responsable chez Whole Food Market, qui déjà entretient « un partenariat important avec l’ONG Alafia » de rencontrer d’autres entrepreneurs avec qui son entreprise pourra collaborer afin d’exporter les produits aux Etats-Unis.

« Nous avons également discuté des opportunités que nous pouvons saisir ici au Togo afin d’avoir d’autres partenariats en dehors de Alafia », a déclaré Don J. Clark à sa sortie d’audience.

Aussi n’a-t-il tari d’éloges à l’endroit de la vision du gouvernement togolais. « Nous avons apprécié l’exposé que le Premier ministre a fait de la vision du Chef de l’Etat.», a déclaré le responsable de la firme rachétée pour un peu plus de 13 milliards $ en juin 2017 par le mastodonte de la distribution en ligne Amazon.

Outre l’engouement de Whole Food Market, étaient également au menu, des discussions sur la coopération entre le Togo et les Etats-Unis. Particulièrement, il a été question, apprend-on, de la collaboration entre la compagnie aérienne Asky et son homologue Ethiopian Airlines, « qui constitue un grand partenaire par la société américaine Boeing ».

En rappel, le Togo à travers son plan national de développement qui couvre la période 2018-2022, ambitionne de devenir un pays émergent, avec une forte influence économique sur la sphère régionale.

Actualités
La suite de l'actualité