Actualités

Un pas de plus vers la réforme des transports routiers au Togo

Publié le mercredi, 11 décembre 2019 11:20

500--333

(Togo Officiel) - Le Togo avance progressivement sur la voie de la réforme de son secteur des transports routiers. De nouveaux jalons ont été posés mardi à Lomé à la faveur d’une session de travail ayant réuni les responsables publics, les professionnels du secteur, les principales parties prenantes dont les partenaires internationaux de la Banque Mondiale.

L’objectif de cet atelier, le second après celui de juin, était de plancher sur les principales conclusions du nouveau rapport produit à l’issue des derniers mois de diagnostic. Entre autres points abordés, les conditions de professionnalisation et de formalisation des acteurs du secteur du transport routier, leur capacité professionnelle, le rôle des pouvoirs publics dans le processus de formation et de formalisation, celui des organisations professionnelles ainsi que des esquisses d’approche conjointe.

Selon des données fournies par les syndicats et autres associations professionnelles, plus de 2500 entreprises reconnues évoluent dans le secteur du transport, 95 401 conducteurs ou transporteurs de personnes et de marchandises identifiés et environ 70 structures d’auto-écoles agréées et reconnues par l’Etat.

Pour rappel, la réforme du sous-secteur des transports routiers au Togo s’inscrit dans le Projet d’Appui à la compétitivité des services logistiques pour le commerce, porté par le gouvernement et soutenu par l’Association industrielle mondiale du transport routier (IRU) ainsi que par la Banque Mondiale.

Le programme d’assistance technique couvre une période de 41 mois et devrait s’achever en juin 2022.

Lire aussi 

Vers la formalisation et la professionnalisation des transports routiers au Togo

Actualités
Publié le 25 Jan 2020
Partager sur :