Protection civile : “il est indispensable de repenser notre capacité à anticiper, réduire et affronter les risques” (Calixte Madjoulba)

Publié le vendredi, 01 mars 2024 14:43

500--303

(Togo Officiel) - La communauté internationale observe ce 1er mars, la Journée mondiale de la protection civile (JMPC). L’événement, institué depuis 1990, est placé sous le thème de l’importance des technologies innovantes, dans la gestion des situations d’urgence et de catastrophes. 

Dans un message de circonstance adressé ce jeudi 29 février, le ministre de la sécurité et de la protection civile, Calixte Batossie Madjoulba, a rappelé la position du gouvernement par rapport à la question, et la nécessité pour le pays de renforcer ses acquis. 

Dans un contexte de risques multidimensionnels qui menacent la planète et la population qui l’habite, il est indispensable de repenser notre capacité à anticiper, réduire et affronter les risques. Les technologies facilitent les actions sur toute la chaîne et dans la prise de décisions rapides pour une protection maximale des populations et des biens. L’accent mis sur l’usage de la technologie dans la protection civile, cette année, nous interpelle sur la nécessité d’investir davantage dans ce domaine, afin de développer et d’acquérir des nouvelles technologies”, a-t-il déclaré. 

S’il s’appuie déjà sur des technologies innovantes pour la gestion de certaines crises et autres aléas hydrométéorologiques (application KoboKolect, drones pour la prise des images aériennes, entre autres), le pays envisage de faire plus. 

Le gouvernement compte poursuivre ses actions, afin de réduire et minimiser les impacts des catastrophes sur l’environnement, les populations et les biens”, a assuré le ministre. 

Pour rappel, le Togo avait été cité en exemple il y a trois ans, par l’Organisation internationale de la Protection civile (OIPC).

Actualités
Publié le 24 Mai 2024
Partager sur :