Le processus de contractualisation des formations sanitaires publiques enregistre des résultats satisfaisants (Rapport)

Publié le lundi, 04 mars 2019 09:53

500--410

(Togo Officiel) - Cette approche contractuelle vise essentiellement à renforcer le secteur de la santé et de l’hygiène publique au Togo, grâce notamment à un assainissement de la gestion et une réhabilitation et dotation en équipements des formations existantes.

A ce titre, dans les différentes hôpitaux où elle est mise en œuvre, une augmentation significative d’actes et de prestations a été relevée. Les taux de fréquentation, de consultations, d’hospitalisation ou encore d’imagerie ont tous connus un accroissement dans les 07 centres. Cela se ressent d’ailleurs au niveau des recettes des prestations et des pharmacies. A titre d’exemple, au 15 novembre dernier, le compte bancaire du Centre médico-social (CMS) de Siou était crédité de 9 386 562 FCFA.

 Lire ici le rapport complet du ministre de la santé et de l’hygiène publique,  Professeur Moustafa MIJIYAWA. 

L’approche contractuelle, qui n’influe ni sur le statut public des formations concernées, ni sur leur organigramme, a également permis d’accélérer l’informatisation dans les formations, réduisant ainsi les fraudes et palliant à la gestion des stocks. La disponibilité des médicaments dans les centres contractualisés est à ce jour supérieure à 95%.

Au vu de ces résultats encourageants, le gouvernement entend étendre la contractualisation à d’autres formations et poursuivre l’équipement des centres déjà contractualisés. Une revue globale externe devant permettre d’évaluer et d’ajuster les performances est également envisagée.

Actualités
Publié le 01 Juil 2020
Partager sur :
Publié le 01 Juil 2020
Partager sur :