Meetings programmés de l'opposition: le gouvernement en appelle au sens de responsabilité des organisateurs

Publié le jeudi, 12 juillet 2018 17:20

500--326

(Togo Officiel) - Le gouvernement, par l’entremise du Ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, a réagi au courrier d’information adressé par la Coalition des 14 partis de l’opposition togolaise, relatif à la programmation de meetings d’information et de sensibilisation à l’intérieur du pays.

Le Général de Brigade Yark Damehane, ministre de la sécurité et de la protection civile, chargé de l’intérim du ministre de l’administration territoriale absent, a, tout en prenant acte de cette information, appelé les organisateurs de ces manifestations politiques, au sens de responsabilité. Il leur a, en outre, rappelé l’exigence d’inscrire lesdites manifestations dans le respect des textes et des lois en vigueur dans le pays.

Le 27 juin dernier, les facilitateurs de la Cedeao, Nana Akufo-Addo et Alpha Condé, respectivement présidents du Ghana et de la Guinée, avaient entrepris une journée de consultations des principaux acteurs de la crise politique togolaise.

Au terme de cette journée, ils avaient livré un compte rendu des acquis enregistrés et préconisé une poursuite de mesures visant à décrisper la situation, notamment la possibilité d’étendre le droit de manifester à l’ensemble du pays dans le respect de l’ordre public.

Actualités
La suite de l'actualité