A peine arrivé à Béijing pour le Focac, Faure Gnassingbé multiplie les contacts avec les investisseurs chinois

Publié le dimanche, 02 septembre 2018 17:56

500--333

(Togo Officiel) - Le Togo, sous la houlette du Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé, prendra activement part au Forum sur la coopération sino-africaine (Focac) qui démarre ce lundi 03 septembre à Beijing, capitale chinoise.

Arrivé samedi en terre chinoise, le n°1 togolais a multiplié les contacts avec des investisseurs qui souhaitent accompagner la réalisation du Plan national de développement (PND 2018-2022).

Successivement, Faure Gnassingbé a reçu en audience ce dimanche 02 septembre, Mingfeng Zhang et Gang Shao.

Le premier, PDG de Jiangxi Zhongmei Engineering Construction, déjà présent au Togo, souhaite se diversifier dans son domaine d’activités de prédilection : les infrastructures. L’occasion pour l’entreprise active au Kenya, au Ghana, en Ethiopie et d’autres pays africains, de confirmer ses ambitions togolaises. Zhongmei veut donner au coup d’accélérateur au PND à travers la création d’un parc industriel agricole à Akodessewa dans la préfecture de VO. Une installation destinée à accompagner la stratégie de transformation agricole du Togo en vue d’atteindre l’autosuffisance alimentaire et faire de l’agriculture, un vrai levier de développement. Axe stratégique 2 du Programme d’actions quinquennal du gouvernement adopté début août.

Le chef de l’État a exprimé quant à lui le souhait que la société Zonghmei puisse nouer des partenariats avec les IFAD (Institut de Formation pour l'Agro-développement), spécialisés dans l’aquaculture et l’élevage, pour contribuer à la formation des paysans et au développement des filières porteuses comme le manioc.

Le deuxième investisseur rencontré est Gang Shao, CEO de Tiesiju Civil Engeneering Group. Cette audience a permis au patron du groupe chinois qui opère dans le secteur de la construction avec une expertise avérée en matière d’infrastructures aéroportuaires, ferroviaires et de routes, de prendre connaissance des projets phares du PND dans le domaine des travaux publics. Précisément, les deux hommes ont discuté de la réalisation du corridor logistique Lomé-Ouagadougou. Un vaste projet qui comprend la mise en place de routes, de chemin de fer, de port sec, de plateforme logistique…

L’autre volet des discussions porte sur les modalités pratiques d’investissement du groupe chinois qui revendiquait en 2017, 23 000 ingénieurs et techniciens avec un chiffre d’affaires de 12 milliards de dollars. L’éventualité d’un PPP a été évoquée. Ainsi, une délégation de Tiesiju est attendue incessamment au Togo pour « rendre concrète la collaboration qui a été entamée à travers cet entretien ».

Le président de la République devrait accentuer les rencontres pour promouvoir le PND.

Actualités
Publié le 06 Aoû 2020
Partager sur :
Publié le 06 Aoû 2020
Partager sur :