Culture : face à la prolifération des obscénités dans les productions, le ministre annonce des mesures

Publié le mercredi, 07 juin 2023 15:59

500--333

(Togo Officiel) - Au Togo, la production, la diffusion ou la promotion de chansons et films à caractère obscène ou portant atteinte aux bonnes mœurs seront désormais sanctionnées. C’est ce qu’a indiqué ce mardi 6 juin, via un communiqué, le ministre de la culture et du tourisme, Gbenyo Lamadokou.

L’annonce intervient dans un contexte de prolifération de productions audiovisuelles aux actes et paroles obscènes, compromettant les efforts déployés pour une éducation aux bonnes mœurs, à la citoyenneté et au patriotisme.

Les sanctions, définies en collaboration avec la Fédération Togolaise de Musique (FTM), vont du retrait de la carte du Bureau togolais du droit d’auteur (BUTODRA) et de l'attestation d'artiste ou de cinéaste, à la radiation pure et simple du registre national des artistes, en passant par la suspension des aides octroyées par le ministère. L’objectif, explique le ministre, est de « mettre fin à ces pratiques qui n'honorent ni la musique, ni le cinéma togolais ».

Également dans le viseur, les promoteurs, managers, et diffuseurs de contenus. « La promotion de la culture et de la musique togolaise ne doit pas se faire au détriment de nos valeurs fondamentales », martèle une nouvelle fois Gbenyo Lamadokou.

Pour rappel, au Togo, le code pénal (article 394) punit « toute personne qui diffuse ou fait diffuser publiquement des incitations à des pratiques contraires aux bonnes mœurs par paroles, écrits ou tout autre moyen de communication ».

Actualités
Publié le 23 Juil 2024
Partager sur :