Simulation d’urgence à l’aéroport : “les objectifs sont atteints”

Publié le lundi, 05 décembre 2022 14:15

500--345

(Togo Officiel) - L’Aéroport international Gnassingbé Eyadema (AIGE) a abrité vendredi vendredi 02 décembre, un exercice de simulation d’urgence de sécurité grandeur nature dénommé EPULO 2022. L’activité, organisée pour la troisième fois après 2015 et 2018, portait cette fois sur la gestion d’une situation d’accident d’avion sur la plateforme aéroportuaire. 

Selon le scénario, un appareil avec à son bord 55 passagers (parmi lesquels 5 membres de l’équipage, 18 femmes et 4 enfants dont 2 bébés) s’est crashé au bout de la piste 22. Les différentes cellules de gestion des urgences sont alertées, la zone est aussitôt bouclée et les forces de sécurité et de sauvetage (sapeurs-pompiers, ambulances, équipes médicales avancées…) investissent rapidement les lieux du crash. On dénombre en tout deux morts, mais également 30 blessés graves qui sont rapidement transportés dans les cliniques et hôpitaux les plus proches de l’aéroport, ainsi qu’à la Maison du Hadj située à quelques mètres. 

Les objectifs de cet exercice ont été atteints”, a indiqué ravi, le directeur de la Société aéroportuaire (SALT), le Colonel Dokisime Latta Gnama, qui a mis l’accent sur le nombre limité de pertes en vies humaines après le crash, grâce aux actions des différentes équipes mobilisées. 

Nous avons le devoir de nous améliorer, nous avons une responsabilité avec cet aéroport et tout doit être mis en œuvre pour rassurer les compagnies et les passagers”, a-t-il poursuivi.    

En rappel, les exercices de simulation sont périodiquement organisés, conformément aux directives de l’Organisation internationale de l’aviation civile. Pour cette troisième édition, plusieurs pays du continent ont été invités aux opérations de Lomé : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Cameroun, Gabon et République Centrafricaine. 

Actualités
Publié le 27 Jan 2023
Partager sur :
Publié le 26 Jan 2023
Partager sur :