Protection côtière : le Togo bénéficie de 35 millions d’euros de l’AFD pour achever ses travaux

Publié le lundi, 11 septembre 2023 08:52

500--360

(Togo Officiel) - Annoncé en mai dernier, l’appui de l’Agence française de développement (AFD) au financement des travaux de protection côtière inscrits dans le cadre du projet WACA ResIP, est désormais effectif. Le ministre de l’économie et des finances et l’ambassadeur de France ont signé à cet effet à Lomé, une convention le vendredi 08 septembre dernier. 

La subvention, d’un montant de 35 millions d’euros, soit environ 23 milliards de francs CFA, est un prêt bonifié destiné à financer les travaux de la protection côtière sur les 7 kilomètres restants entre les villages de Gbodjomé et Agbodrafo. A l’instar de ceux réalisés et achevés entre Agbodrafo et Aneho, ces travaux supervisés par le ministère de l'environnement consisteront en la construction d’épis, et en le rechargement de casiers de sable.  

Par ailleurs, en dehors d’autres activités connexes qui seront menées, l’appui permettra de soutenir la mise en place d’un système d’alerte précoce et de l'Observatoire national côtier. 

1 Aneho

L’objectif, a expliqué Sani Yaya, est de “protéger la côte et les populations de l’océan”, et de permettre une poursuite sereine des activités économiques. 

La signature de cette convention de financement-prêt, très concessionnel, c’est d’abord l’expression d’une dynamique politique de coopération entre le Togo et la France”, a pour sa part indiqué Augustin Favereau. 

Pour rappel, le projet WACA ResIP a été lancé il y a quelques années au Togo et dans plusieurs autres pays de la sous-région, dans le but de protéger le littoral ouest-africain contre l’érosion côtière, et de renforcer la résilience des populations. 

Actualités
Publié le 23 Juil 2024
Partager sur :