Deux lauréats du Prix Nobel d’économie saluent l’initiative togolaise Novissi

Publié le jeudi, 07 mai 2020 11:30

500--340

(Togo Officiel) - Un mois exactement après son lancement par le gouvernement, le Programme de revenu universel de solidarité Novissi continue de susciter l’approbation des observateurs en dehors des frontières du Togo. Dans une opinion sur la crise du coronavirus et ce que peuvent faire les économies impactées publiée mercredi dans le média britannique The Guardian, les Prix Nobel d’économie 2019 Abhijit Banerjee et Esther Duflo ont salué ce programme, qui peut constituer un exemple pour de nombreux pays dans leur stratégie.

« Pendant une pandémie, lorsque les gouvernements doivent aider le plus grand nombre de personnes le plus rapidement possible, la simplicité d'un revenu universel ultra basique (UUBI) peut être vitale », estime le couple dont les travaux sur la lutte contre la pauvreté leur avaient valu d’être primé. Pour les lauréats, il est impératif pour les gouvernants de « rassurer les populations que personne ne sera exclu de l'aide à la subsistance limite ». « Le Togo, petit pays ouest-africain avec ses huit millions d’habitants travaille sur tous ses fronts », se réjouissent les lauréats qui mettent également en avant la politique de détection de cas suspects du Covid-19 mise en œuvre par le gouvernement.

Mécanisme inspiré du modèle des transferts monétaires déjà mis en œuvre au Togo, Novissi a déjà permis de débourser près de 5,5 milliards FCFA d’aides distribuées via mobile money à plus d’un demi-million de personnes à Lomé et dans la préfecture de Tchaoudjo au centre du pays.

Son principe est simple, il s’adresse à tous les travailleurs togolais de plus de 18 ans, disposant d’une carte d’électeur, et dont les activités ont été impactées par les mesures d’urgence ou ne disposant plus de revenus journaliers. Chaque mois, un soutien financier minimum de 12 250 FCFA pour les femmes et 10 500 FCFA pour les hommes est versée en deux tranches. « Les femmes recevront les paiements les plus élevés possibles, car elles sont plus directement impliquées dans l’éducation de l’ensemble du ménage. Les paiements seront également effectués directement sur le compte mobile des bénéficiaires. Ceci est rapide, réduit le risque de fraude et élimine le contact avec de l’argent, que beaucoup soupçonnent de contribuer à propager le virus », avait expliqué le Président de la République Faure Gnassingbé à ce propos.

Lire aussi:

Faure Gnassingbé : « L’approche du monde contre le Covid-19 ne fonctionnera pas en Afrique sans protection sociale »

Le gouvernement renforce le processus d’identification au programme Novissi

Actualités
Publié le 21 Sep 2020
Partager sur :
Publié le 21 Sep 2020
Partager sur :