Corruption : vers de meilleures pratiques dans le système judiciaire

Publié le mercredi, 08 mai 2024 13:30

500--333

(Togo Officiel) - Au Togo, une vingtaine d’acteurs de la justice réfléchissent, depuis mardi 06 mai sur la lutte contre la corruption, l’impunité et la détention préventive dans le système judiciaire. Les travaux qui prennent fin ce mercredi, devraient aboutir à des plans d’action à mettre en œuvre.

L’initiative portée par la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) en partenariat avec l’association Solidarité mondiale pour les personnes démunies et les détenus (SMPDD), vise à consolider la collaboration entre les différents acteurs intervenant dans la lutte contre ces fléaux.

Concrètement, il s'agit pour les parties prenantes (CNDH, HAPLUCIA, Ordre des avocats et la société civile) d’identifier les causes et les effets négatifs de la corruption dans le système judiciaire et son impact sur les citoyens. Ils partageront également les bonnes pratiques en matière de prévention et de sanction des actes de corruption.

« La lutte contre la corruption est essentielle pour protéger les droits de l’homme car l’indépendance et l’impartialité de la justice sont les piliers d’un système respectueux de l’Etat de droit », a indiqué Kadanga Tchalim, directeur de cabinet du ministère de la Justice.

Pour rappel, depuis 2022, le Togo dispose d’un plan de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées.

Actualités
Publié le 24 Mai 2024
Partager sur :