Construction d’un port de pêche moderne au Togo : le taux d’avancement des travaux est de 26,8%

Publié le vendredi, 19 janvier 2018 08:56

500--306

(Togo Officiel) - Lors d’une visite jeudi 18 janvier 2018 sur le site qui abrite les travaux de construction d’un port de pêche moderne à Gbétsogbé-Baguida, à 7 km de Lomé, le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Hydraulique, Ouro-Koura Agadazi, a constaté le taux de réalisation du projet, estimé à 26,8%.

Par rapport aux prévisions initiales de 30%, l’entreprise lie son retard aux problèmes de déploiement du matériel sur le site. Mais le ministre se veut rassurant : « Les travaux vont être livrés en temps convenu, c’est-à-dire en février 2019 ».

Ce projet, cofinancé par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) à hauteur de 14,4 milliards FCFA et par le Togo à concurrence de 2,1 milliards FCFA, fait suite au renforcement des capacités d’accueil du Port autonome de Lomé qui a réduit de 30% le bassin du port de pêche et l’espace réservé au stationnement et à la réparation des pirogues.

Cette situation a entraîné une réduction considérable du nombre de pirogues de pêche utilisant ce port. L’idée est de redonner vie à la pêche maritime, une activité qui emploie plus de 22 000 acteurs et contribue à plus de 4,5% du PIB du secteur agricole avec une production annuelle moyenne de 20 000 tonnes, soit 80% de la production nationale estimée à 25 000 tonnes.

A terme, cette infrastructure sera dotée d’une capacité d’accueil de 300 pirogues et équipée d’infrastructures adéquates de débarquement, de conservation et de vente de poissons.

Actualités
Publié le 22 Sep 2020
Partager sur :
Publié le 22 Sep 2020
Partager sur :