Actualités

Nigeria : des menaces « d'attaques massives » planent sur les élections présidentielles (Gouvernement)

Publié le mardi, 22 janvier 2019 15:35

500--352

 (Togo Officiel) - A quelques semaines des élections présidentielles, le Nigéria pourrait essuyer une vague d’attaques massives dans plusieurs de ses Etats, a indiqué cette semaine le ministre nigérian de l’information, Lai Mohammed (photo).

D’après le responsable, au moins dix des 36 Etats du Nigéria devraient être visés par des attaques violentes visant à perturber les prochaines élections présidentielles. Alors que ces dernières sont de plus en plus tendues, le ministre a accusé l’opposition d’orchestrer cette campagne de violence, sans pour autant nommer aucun parti.

« Nous avons des informations crédibles selon lesquelles des bandits armés et des insurgés de Boko Haram ont été mobilisés pour lancer des attaques massives et d'autres actes de violence dans plusieurs Etats du pays.», a-t-il indiqué dans un communiqué relayé par Bloomberg.

Cette annonce intervient après celle de l’Ambassade des USA à Abuja qui indiquait que plusieurs militants prévoyaient d’attaquer « la sécurité et les infrastructures ainsi que les lieux de rassemblement comme les marchés, les hôtels et les centres commerciaux », alors que l’ONU a appelé son personnel à la prudence.

Pour rappel, le Nigeria organisera le 16 février prochain ses élections présidentielles, dans un contexte marqué par une recrudescence des attaques du groupe terroriste Boko Haram, alors que le président au pouvoir, Muhammadu Buhari (76 ans) brigue un nouveau mandat. Le principal adversaire de ce dernier, Atiku Abubacar (72 ans) fustige d’ailleurs le bilan mitigé du président sortant, l’accusant notamment de corruption.

Notons qu’en 2011, les violences électorales avaient déjà fait plus de 800 morts dans le pays ouest-africain, suite à la réélection de Jonathan Goodluck face à son principal opposant de l’époque, Muhammadu Buhari.

Moutiou Adjibi Nourou

Actualités
La suite de l'actualité